Une collection de livres numériques (ebooks gratuits) sur le Covid-19

A l’initiative de Ségolène Marbach, directrice éditoriale des Presses universitaires de Grenoble (Pug), la collection « Le virus de la recherche », coordonnée par Alain Faure (Science Po Grenoble), est le fruit d’une démarche collective d’auteurs. Elle rassemble des textes courts, grand public, écrits par des chercheurs, toutes disciplines confondues, sur le Covid-19.
 Les textes, présentés en version numérique (PDF et Epub), sont accessibles et disponibles gratuitement sur pug.fr. Chaque jour, un texte est mis en avant sur les réseaux sociaux.
 Les lecteurs sont invités entre autres à réfléchir sur le « multilatéralisme malade du Covid-19″, avec un texte de Delphine Deschaux-Dutartre, sur le « sentiment de contrôle à l’épreuve du virus », avec une analyse de Jean-Marc Monteil, chercheur en psychologie sociale, ou encore sur « l’entre-deux de la contagion », grâce à l’historien Stéphane Gal. 
 Lancée le 22 avril, la collection propose aujourd’hui plus de vingt textes et sera enrichie chaque semaine de nouvelles parutions. Un partenariat a aussi été mis en place avec The Conversation et l’Université Grenoble Alpes.

Marie-Pascale.

Une quarantaine de titres disponibles…

Le confinement à Jersey

Diane Monier-Moore nous fait le plaisir de partager son confinement à Jersey et … les recettes de ses desserts favoris.

Alors que la France se déconfine après deux longs mois de privations diverses, Jersey, qui n’a pas connu un printemps aussi sévèrement géré qu’en France, demeure toujours confiné sans savoir quand et comment le déconfinement aura lieu.

Je suis rentrée d’un séjour raccourci à Dinan par le pénultième ferry qui repartait sur Jersey de Saint-Malo. Sinon, je serais bloquée en France, alors que ma fille Marianne était déjà rentrée d’Oxford, où les étudiants ont dû plier bagage aussi vite que possible et quitter les lieux. Depuis le début du confinement jersiais, donc à la fin du mois de mars, nous ne connaissons pas les strictes mesures que vous avez eues en France : on n’a jamais eu besoin d’une attestation pour sortir. Nous avons toujours eu le droit de nous promener sur les plages et de profiter de la belle nature de l’île ; au départ, on nous a donné deux heures de liberté par jour, devenues quatre et maintenant six heures. Les balades quotidiennes sur les plages nous ont fait apprécier davantage la beauté de Jersey et les choses plus simples dans la vie. Entourées de baies et de marées: un spectacle différent chaque jour; nous avons admiré les couchers de soleil, les dunes quasi-désertes, les marées hautes, les marées basses, les tempêtes et les moments calmes. La nature croissant autour de nous. Chaque balade sur les plages me faisait penser à mes amis français résidant dans les grandes villes loin de la côte ; et à ceux qui habitent près des plages, ne pouvant pas y accéder.

Lire la suite « Le confinement à Jersey »

Un rendez-vous en ligne dédié à l’intelligence végétale

Pourquoi les branches des arbres ne s’emmêlent pas? Comment les fleurs attirent les pollinisateurs pour assurer leur survie? Comment les végétaux se défendent-ils, quand le jardinier ne le fait pas pour eux?

La Bibliothèque Publique d’Information répond à ces questions dans un cycle de conférences sur l’intelligence végétale.

Lire la suite « Un rendez-vous en ligne dédié à l’intelligence végétale »

« Des hommes couleur de ciel » de Anaïs Llobet

Drames humains : de la guerre à l’exil, une chance pour certains, pour d’autres une crispation qui les entraîne vers la radicalisation.

Ce roman tourne autour de trois personnages principaux : Alissa Zoubaïeva, professeur de russe et Oumar et Kirem Akhmaïev, deux frères tchétchènes. Oumar a été l’élève d’Alissa, il y a deux ans et Kirem l’est cette année, chacun a un lien à l’attentat terroriste qui met les Pays-Bas en état de choc.

2017, La Haye.

Un attentat terroriste a lieu dans un lycée. La bombe placée sous une table du réfectoire explose à l’heure du déjeuner, au moment où un grand nombre d’élèves s’y presse. On parle d’une vingtaine de morts, élèves et professeurs. Très vite, les autorités néerlandaises dirigent leur suspicion vers Kirem.

Lire la suite « « Des hommes couleur de ciel » de Anaïs Llobet »

A la découverte de la Fantasy grâce au jeu vidéo : « Le Royaume d’Istyald »

La Bibliothèque nationale de France met à l’honneur un genre littéraire devenu en quelques années un véritable phénomène : la Fantasy. La BnF propose une plongée au cœur du genre pour mieux le décrypter à travers son jeu vidéo Le Royaume d’Istyald.

Accessible gratuitement ce jeu d’aventure narratif et immersif propose d’explorer, à travers une série d’énigmes, un univers inspiré de la fantasy, peuplé de créatures et d’objets mystérieux. Venez le découvrir et vous amuser.

Si le genre de la Fantasy vous intéresse et que vous souhaitez en savoir plus, n’hésitez pas à consulter le site Fantasy, retour aux sources de la BnF sur le sujet.

Virginie

Le millefeuilles de galettes de sarrasin, saumon fumé, pommes, courgettes

Ingrédients

-3 galettes que l’on met quelques minutes à sécher dans le four pour qu’elles croustillent légèrement
-6 belles tranches de saumon fumé
-4 beaux œufs
-300 g de crème fraîche
-100 g d’emmental râpé
-2 pommes
-1 courgette
-3 biscottes en miettes

Préparation

Battre les œufs avec la crème fraîche, le fromage et un peu de noix de muscade râpée.

Dans un moule à charlotte :

-Déposer une galette au fond sur une feuille de papier de cuisson

-Tapisser avec les miettes de biscottes

-Sur les biscottes poser les deux pommes coupées en fines tranches

-Couvrir de deux tranches de saumon

-Couvrir avec la moitié de la préparation

– Poser une galette

-Tapisser de tranches fines de courgette

-Poser deux tranches de saumon

-Napper avec le reste de la préparation

-Poser une autre galette en chapeau

Sur la galette, déposer les deux tranches de saumon restantes avec trois tranches de citron.

Presser légèrement pour assurer la solidarité des ingrédients.

Cuisson

Enfourner dans un four à 200 degrés pendant 25/30 minutes.

C’est prêt, bon appétit!

Et merci à Jean-Yves Ruaux pour cette appétissante recette!

« Le bal des folles » de Victoria Mas

Ce titre… Comment ne pas être intrigué… Quoi de plus glaçant qu’une femme folle ? Nous sommes à la fin du XIXe siècle. Le professeur Charcot, père de la neurologie clinique moderne, finit sa carrière sur une fausse note : l’exhibition de femmes hystériques, internées plus ou moins contre leur gré, pour d’odieuses « leçons publiques ».

À cette période, la vie des femmes, infantilisées de leur naissance à leur mort, dépend de l’autorité des hommes. Une période où une femme risque à tout moment de se faire interner d’office pour épilepsie, hystérie, chagrin incurable, lecture inappropriée… par un père, un mari, un fils… Peu importe si cette femme a été violée, battue, a perdu son enfant ou a développé un sens un peu trop critique. 

Lire la suite « « Le bal des folles » de Victoria Mas »

Petite chronique décalée à destination des jeunes lecteurs tricoteurs

Bien le bonjour jeunes lectrices et jeunes lecteurs de la bibliothèque ! (et toute autre âme curieuse s’aventurant sur notre fourmillant blog)

Un titre original tricoté, comme vous pouvez le constater, à l’aide d’une pelote de laine bicolore et de deux aiguilles fluo. Voilà qui est pour le moins intrigant et qui a de quoi surprendre ! 

Lire la suite « Petite chronique décalée à destination des jeunes lecteurs tricoteurs »

« Miroir de nos peines » de Pierre Lemaitre

Il n’est nullement besoin de présenter Pierre Lemaitre. Il est non seulement auteur de romans noirs captivants comme Alex ou Sacrifices, mais il a également obtenu le prix Goncourt en 2013 pour Au revoir là-haut qui a été adapté au cinéma en 2017 par Albert Dupontel.

Au revoir là-haut est le premier volume d’une trilogie intitulée Les enfants du désastre, relatant la France de l’entre-deux-guerres. Il décrit la fin de la guerre 14-18 et l’immédiat après-guerre au travers de l’histoire d’Edouard et d’Albert, deux rescapés du conflit, et d’une série de personnages tous plus intéressants les uns que les autres ; et plus escrocs !

Le deuxième volet, Couleurs de l’incendie, paru en 2018, relate les années trente et les conséquences de la crise de 1929, vécue par Madeleine, la soeur d’Edouard.

Le troisième tome enfin Miroir de nos peines qui vient de paraître début janvier, nous plonge dans la débâcle de 1940. Nous nous retrouvons sur les routes avec ces Français fuyant l’avancée des troupes allemandes sous le mitraillage incessant et sans merci de leur aviation, et essayant de gagner la zone libre.

Lire la suite « « Miroir de nos peines » de Pierre Lemaitre »

Imagine… ta bibliothèque

« Sur un îlot perdu au milieu de l’océan, l’or que l’on recherche n’est pas forcément fait de métal doré mais de précieuses lectures. »

Et oui, c’est une idée qui me trottait dans la tête… et si je ressortais mes jouets pour me construire une bibliothèque ?

Mais attention pas n’importe laquelle, celles dont je rêvais, tout en naviguant avec le Capitaine Nemo, ou bien tout en haut de l’échelle avec la Belle et la Bête, ou encore pour apprendre la magie avec Harry Potter. 

Un endroit à l’architecture folle, où auraient pu se mélanger tous mes auteurs préférés, mes héroïnes, des preux chevaliers, ou des bandits de grands chemins et mes animaux favoris !

J’y aurais croisé Aladdin et Yago ou j’aurais pu parler science-fiction avec Luke Skywalker.

Mais après tout, les rêves sont faits pour être réalisés, alors, pourquoi tu n’essayerais pas toi aussi?

Lire la suite « Imagine… ta bibliothèque »

BD et BD Jazz

LE PREMIER TOME D’UNE NOUVELLE SERIE BD RATAFIA
Vous connaissez et vous avez lu peut-être les huit tomes de la saga Ratafia (à partir de 13 ans) que nous avons dans les rayons de la bibliothèque. Une série de BD sur les pirates rigolos qui partent à la chasse aux trésors, illustrée par notre Dinannais Fred Salsedo et son ami, le scénariste Nicolas Pothier.

Mais vous n’avez peut-être pas encore entendu parler du nouveau tome d’une série Ratafia, sorti récemment : « Ratafia, delirium », dont vous pouvez découvrir un extrait

Lire la suite « BD et BD Jazz »

Vos créations : photos du jardin d’un photographe confiné.

Dernière publication :
Philippe Colliot vous invite à faire un petit tour dans son jardin, à travers quelques photographies prises pendant le confinement.

C’était avant. Sur mon calendrier, il y avait quelques dates cochées et des noms inscrits : Kellylee Evans, Brad Mehldau, Ayo, Roberto Fonseca, Michel Portal, le festival Jazz sous les Pommiers….
De quoi assouvir ma passion : la photo de concert.
Rideau.Confinement : Réclusion, donne comme synonyme Le Larousse.Espérer une suspension rapide, puis se résigner…

Mais l’addiction est là: appuyer sur le déclencheur. Voir, regarder au travers de lentilles, et partager sa vision. Trouver d’autres scènes de spectacle, jouer avec la lumière, la dompter, faire travailler son œil…

Lire la suite « Vos créations : photos du jardin d’un photographe confiné. »

Pages : 1 2

Fièrement propulsé par WordPress | Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑