Visites et ateliers autour de l’exposition Celles qui voient

L’Envie, peinture d’Anne-Sophie Beaupied – Crédits : Valy C.

Samedi 23 octobre à 15h, 16h et 17h : Présentation de l’exposition par les artistes

Mercredi 27 octobre : Atelier artistique par Anne-Sophie Beaupied

  • de 10h à 12h : Atelier enfants – à partir de 6 ans
  • de 15h à 17h : Atelier Ados-Adultes 

Jeudi 28 octobre de 15h à 17h : Atelier d’écriture femmes, par Virginie Butin – à partir de 14 ans

Dans le cadre de la journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes :

Mercredi 24 novembre de 10h à 12h : Atelier d’écriture femmes, par Virginie Butin – à partir de 14 ans

Samedi 27 novembre à 15h, 16h et 17h : Présentation de l’exposition par les artistes, ventes et dédicaces du carnet de l’exposition.

Réservation conseillée.

Accès gratuit, soumis aux consignes gouvernementales en vigueur (passe sanitaire).

Le printemps se prépare à la bibliothèque !

C’est à l’automne que se prépare le printemps au jardin !

En ce moment à la bibliothèque vous pourrez trouver de quoi préparer une saison très fleurie !

  • des bulbes de brodiaea : de jolies hampes florales violettes, à planter serrées pour dessiner de somptueux tapis végétaux
triteleia - brodiaea photos et images de collection
Tapis de Brodiaea
  • des bulbes de jonquilles, les incontournables d’un printemps lumineux
Jonquilles, Jonquilles Jaunes
  • des bulbes de muscari, de généreuses grappes bleues qui seront du plus bel effet au jardin ou en pot, sur votre balcon
Jacinthe De Raisin, Commune De Muscari
  • aux bulbes de muguet à l’odeur enchanteresse
le muguet est une vue de haut - muguet photos et images de collection

Et pour les gourmands… des fraisiers !

La fête de la science

Du 1er au 11 octobre, la fête de la science fête ses 30 ans : un moment attendu pour les curieux.ses !

Cette année, vous pourrez découvrir le lien entre l’écologie marine et les changements climatiques à la passerelle à Saint-Malo. Vous pourrez aussi découvrir tous les mystères du vers de terre, ou participer à un quizz sur le cerveau aux Champs Libres à Rennes. Pour certains événements, il ne sera même pas nécessaire de se déplacer, comme par exemple pour cette émission en direct, consacrée aux mystères de la vie dans l’univers.

Le programme de toutes les animations est disponible en ligne.

Pour compléter ce programme, il vous est toujours possible de vous plonger dans la vulgarisation scientifique !

En mathématiques, avec:

  • Les maths en BD de Larry Gonick, qui vous permet de découvrir ou redécouvrir les mathématiques autrement

En physique, avec :

En biologie, avec :

Sans oublier la série des C’est pas sorcier avec Fred et Jamy, ou encore la chaîne youtube de Jamy, Epicurieux, pour découvrir le science en famille.

Et encore tant d’autres ….

Dinan, livres en fête !

Dinan, Livres en fête !

Les 8, 9 et 10 octobre 2021

L’équipe de la Bibliothèque municipale de Dinan se réjouit de vous retrouver pour une nouvelle édition de “Dinan, Livres en fête !”.

Cette année, en avant première de la fête du livre, la bibliothèque inaugure l’espace “Facile à lire”, en partenariat avec plusieurs structures sociales de Dinan : des livres choisis pour goûter au plaisir de la lecture de manière facile, quand on en a besoin.

Facile à lire, musique et chant, patrimoine, lecture, poésie, écriture, spectacles, jeux vidéo … Découvrez le programme !

Lire la suite « Dinan, livres en fête ! »

Exposition Celles qui voient

Peintures d’Anne-Sophie Beaupied, textes de Virginie Butin

A partir du 1er octobre au 7 novembre et du 24 au 26 novembre 2021 – Salle du Fauteuil rouge

@ L’envie, Anne-Sophie Beaupied

L’exposition offre, au premier abord, à nos regards attentifs, une expression sur des femmes en l’exil, témoins, résistantes et combattantes qui, à travers l’espace, le temps et les âges, sont confrontées aux violences et aux déracinements.

Lire la suite « Exposition Celles qui voient »

Passion Piano

  • Vendredi 8 octobre à 18 heures
    Salle Mathurin-Monier
    Bibliothèque municipale de Dinan.

Chers mélomanes,
J’espère que vous allez tous bien ! La Bibliothèque municipale de Dinan a le plaisir de vous proposer une prochaine soirée musicale Passion Piano.
La chanson française sera à l’honneur à cette occasion .Vous allez découvrir, avec Elise au chant et Nicolas au piano (Duo La Belle & le Blues), un programme autour d’Aznavour, Brassens, Brel, Montand, Nougaro, Piaf, etc.
Dans ce contexte sanitaire particulier, le « pass sanitaire » est obligatoire.

Un tirage au sort sera organisé le mercredi 6 octobre 2021. Si vous souhaitez assister à cette soirée, nous vous invitons à venir déposer votre bulletin dans la boîte Passion Piano, à l’accueil de la bibliothèque en indiquant : votre nom, votre prénom et votre numéro de téléphone.

Vous pouvez également nous contacter par téléphone au 02 96 39 04 65 pour participer à ce tirage au sort. Tentez votre chance !

Les personnes qui auront été désignées par le tirage au sort seront prévenues le mercredi 6 octobre par téléphone.


Je serai ravie de partager avec vous ce moment musical.
Maï Goupil. Responsable de l’Espace Musique.

Festival du film animalier

1ÈRE ÉDITION : 30 SEPTEMBRE – 03 OCTOBRE 2021

C’est un festival qui aspire à sensibiliser à la cause environnementale, à travers la projection d’œuvres cinématographiques courtes, originales et créatives. C’est gratuit et entièrement en ligne.


Porté par l’association Les Films du Pangolin, le festival aura lieu chaque année en début de saison automnale. Il accueillera et sélectionnera des films, des documentaires ou des films d’animation de moins de 26 minutes, dont la thématique sera centrée sur l’animalier, la nature ou l’environnement.

​Cliquez sur le lien à partir du 30 septembre pour découvrir les 18 films !

Le port dans le pétrin #10

Un feuilleton policier humoristique, écologique et local, conçu et produit par l’atelier d’écriture de la Bibliothèque municipale animé par Jean-Yves Ruaux avec le concours de Patricia Barthélémy, Valérie Boulanger-Raichman, Anne et Laurent Champs-Massart.

Épisode 10
La pelle du 18 juin

Après la découverte, à l’écluse du Châtelier, d’une barre de drakkar ou de galère, la capitaine Durand avait fait des rapprochements et elle comptait bien vérifier ses hypothèses avec ou sans l’aide de Le Guennec.

Tôt le matin du 19 juin, elle arriva chez le bouquiniste Gérard qui la reconnut immédiatement. Un sourire sincère éclaira son visage de vieux briscard. Lui montrant ses clichés, elle posa la question « pelle à pain géante ou barre de galère ? », Gérard sortit de ses rayonnages poussiéreux un des rares exemplaires de « Histoire et morphologie des rames de l’ancienne Égypte à nos jours » (Ed. de la Galère, Paris 1932).

La pelle à pain géante n’était pas une pelle à pain mais une rame, non de galère romaine ou de drakkar mais une rame typique des embarcations jersiaises de la première moitié du Premier siècle après J-C.

Une rame jersiaise

Mitsuko n’eut de cesse de convaincre Le Guennec :

– Commissaire, puisque je vous dis que j’ai trouvé la clé, que dis-je ! La rame de l’énigme.
– Mitsuko, vous m’embêtez à la fin, les Massale sont plus que suspects, coupables, et il n’y a plus d’énigme. L’affaire est entendue, dans le sac et…

La phrase n’était pas retombée que Mitsuko avait quitté le commissaire pour aller à la cave mesurer la pelle à pain géante. Et maintenant tout en marchant, elle appelait son ami Paul, docteur en physique des matériaux et passionné de navigation à rame. Après avoir reçu les clichés de la falaise, de la fenêtre de l’ancienne Loge maçonnique, de la rame et les mesures de l’objet, Paul confirma à Mitsuko que la rame jersiaise était assez robuste, son manche assez long pour transporter le corps léger de Marilou de la falaise à la loge maçonnique ; et comme Mitsuko l’avait vérifié, le diamètre du manche correspondait à la trace du rebord de la fenêtre. Elle savait par ailleurs que les deux écrivains voyageurs, amoureux fous de la nature, laissaient constamment ouvertes leurs fenêtres.

Je suis franc, et même franc-maçon !

Mitsuko ne faisait que suivre son intuition. Élevée à l’extrême-orientale, elle ne sentait aucune dichotomie entre son intuition et son intellect mais savait utiliser les deux simultanément. C’était sa grande force, étayée par un raisonnement rigoureux et une vaste culture littéraire. Elle était  passionnée par la résolution d’énigmes impossibles, aussi était-elle en état de jubilation intellectuelle quand elle arriva au bateau de Suzy et Jonatan Ouless.

Crédit photographique : Moore.

Ce couple de marins, dans son bateau au charme douillet « so british », avec le husky Doggydog et le chat Angora parés chacun d’une petite marinière, était inoubliable.

Jonatan Ouless ne montra aucune surprise quand Mitsuko annonça qu’on avait retrouvé les empreintes de son chien sur la falaise en face de l’ancienne loge.

– Oh, My God, autant tout vous dire car je suis franc, et même franc-maçon ! de la même obédience que Marilou qui était aussi une amie chère.

Accusés de sa mort

– Mais vous n’étiez pas aux obsèques.
– Les au revoir, c’est dans le cœur ! Voyez-vous, Marilou était atteinte d’une maladie orpheline et condamnée à d’horribles souffrances. Quand elle nous a demandé notre aide, nous n’avons pas hésité, n’est-ce pas Sue ?
– Vous l’avez… ?
– Non, aidée seulement. Voyez-vous Marilou était franc-maçonne, allergique au gluten et décidée à arrêter l’invasion de la franc-boulangerie coûte que coûte. Elle a ingurgité farine, pâte et levure… Sue et moi avons déposé son corps, comme un pain, dans l’ancienne loge pour que ces infâmes francs-boulangers soient accusés de sa mort. Nous avons jeté la rame jersiaise qui nous servait de lest à la Rance. Sans vous, ça aurait pu marcher.

Le soir même, Mitsuko racontait l’histoire aux Massalle, quand baissant subitement la voix elle ajouta « moi aussi, je suis allergique au gluten, franc-boulangère et je hais le riz blanc, alors je suis venue vivre en pays Gallo pour la galette saucisse… ».

Les écrivains voyageurs et Mitsuko résoudront-ils l’énigme de l’apparition du restaurant coréen à Dinan ?

Avec Mitsuko Durand, la franc-boulangerie supplantera t-elle la franc-maçonnerie en pays Gallo ?

Vous le saurez peut-être l’été prochain. Ou avant, qui sait ?

Patricia Barthélémy

Le port dans le pétrin #9

Un feuilleton policier humoristique, écologique et local, conçu et produit par l’atelier d’écriture de la Bibliothèque municipale animé par Jean-Yves Ruaux avec le concours de Patricia Barthélémy, Valérie Boulanger-Raichman, Anne et Laurent Champs-Massart.

Épisode 9
Galère ou drakkar ?

En rentrant à pied des obsèques de Marilou Raguenel, Mitsuko faisait intérieurement le point sur ces dernières. La gent masculine était fort bien représentée au cimetière, elle avait compté pas moins d’une vingtaine d’hommes disséminés par la cérémonie entre les tombes souvent anciennes.

Crédit photographique : Moore.
Lire la suite « Le port dans le pétrin #9 »

Des jeux de société à la bibli !

À la bibliothèque, il y a la « Salle du Fauteuil rouge » (au rez-de-chaussée, près de l’accueil). Dans la « Salle du Fauteuil rouge » il y a une grande armoire. Et dans cette grande armoire sont apparus soudainement… des dizaines de jeux de société pour tous les âges !

Vous les connaissez déjà ? Ou alors vous êtes totalement novices ? Pas d’inquiétude, toutes les règles des jeux sont répertoriées dans un classeur disponible pour les joueurs et les joueuses. Un.e bibliothécaire est également présent.e dans la salle.

Vous êtes convié.e.s à venir jouer, en famille ou entre amis, les mercredis et samedis après-midi à SOS Dino, Labyrinthe, Concept,…

Les jeux de société sont proposés simultanément aux jeux vidéo sur Switch et PS4.

Entrée libre et gratuite. Venez nombreuses et nombreux !

Venez partager vos idées pour la semaine européenne du développement durable

Aujourd’hui, le 18 Septembre, a démarré la semaine européenne du développement durable qui se tiendra jusqu’au 8 octobre. Cet événement européen a pour but de promouvoir le développement durable à travers 17 objectifs :

Les 17 objectifs de développement durable

Vous pourrez retrouver ces objectifs avec des exemples d’actions à mener, à la bibliothèque près de notre fonds La nature et nous : l’occasion pour vous de le (re)découvrir ! Vous pourrez aussi y partager vos idées écolo ordinaires ou extraordinaires !

A bientôt !

Le port dans le pétrin #8

Un feuilleton policier humoristique, écologique et local, conçu et produit par l’atelier d’écriture de la Bibliothèque municipale animé par Jean-Yves Ruaux avec le concours de Patricia Barthélémy, Valérie Boulanger-Raichman, Anne et Laurent Champs-Massart.

Épisode 8
Rottweiler et Doberman

Gilbert et Corine Massalle marchaient aux côtés de la capitaine, qui les guidait.

Elle prit la rue du Petit-Fort, mais au lieu de piquer droit sur le port, elle tourna, au niveau de la Maison du Gouverneur, dans le petit escalier de pierre par lequel se rejoignait le chemin des Combournaises.

 Des empreintes !

Ils y étaient. Là commençaient les jardins des demeures privées, pourtant Mitsuko n’était pas décidée à respecter les « Défense d’entrer ». Elle sauta une grille, les Massalle à sa suite, puis tout trois s’engagèrent dans ce petit bout de forêt, tout en pente, et qui surplombait l’arrière des habitations du port. Après quelques ronces, ils se trouvèrent à hauteur du n°34, le lieu du crime. Il n’y avait plus qu’à s’approcher autant que possible de la fenêtre arrière de l’appartement des Massalle, cette lucarne où avaient été relevées des traces de frottements, ainsi que de la farine.

– Faites attention, marchez sur mes pas, dit la capitaine, ne créez pas d’autres traces. Et voilà. Regardez ici. Et encore ici. Et d’autres encore, par là-bas.
– Des empreintes !
– Je les ai remarquées hier, fit Mitsuko, pendant que vous étiez en garde à vue et que Le Guennec errait je ne sais où. C’est vraisemblablement par ici que les criminels sont passés pour introduire le cadavre de Marilou Raguenel chez vous.

A-t-il porté le cadavre ?

En effet, les Massalle n’avaient cessé de le préciser. Ils avaient laissé cette fenêtre ouverte le jour du crime. Et l’endroit piétiné se situait au même niveau que la lucarne, dont les scellés servaient tout de suite de perchoirs aux mésanges.

– Les moulages sont au labo. De la patience, je vous en souhaite. Mais l’agent de la Scientifique, qui m’accompagnait hier, a tout de suite décelé que ces traces-ci sont celles d’une femme. Petit pied, petit poids. Les secondes, quant à elles, sont celles d’un homme. Et même d’un sacré gaillard, à voir comment la terre a été enfoncée. A-t-il porté le cadavre ?
– Et les troisièmes ?
– Les troisièmes sont celles d’un chien.
Les Massalle n’y comprenaient rien.
– Moi non plus, avoua Mitsuko.

Pourtant elle poursuivait son idée. Ils rebroussèrent chemin. De retour dans le Petit Fort, cette fois, la capitaine guida les écrivains-voyageurs en direction du port. Plus haut vers la Porte du Jerzual, il y avait une foule costumée à cause de la fameuse Fête des remparts, avancée cette année au 18 juin.

Crédit photographique : Jean-Yves Ruaux.
Lire la suite « Le port dans le pétrin #8 »

Fièrement propulsé par WordPress | Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑