De l’art de ranger sa bibliothèque

« Toute bibliothèque répond à un double besoin, qui est souvent aussi une double manie : celle de conserver certaines choses (des livres) et celle de les ranger selon certaines manières ». Georges Perec Penser/Classer, Hachette, 1985

Comment retrouver le livre que l’on cherche dans une bibliothèque, parce que c’est là tout l’objet du rangement d’une bibliothèque ?

Quand vous venez à la bibliothèque de Dinan, un savant classement permet de retrouver les 66 000 références qui s’y trouvent ! Dans un premier temps, les œuvres de fiction ont été séparées des ouvrages de documentation. Dans les ouvrages de fiction,  les romans sont distingués des romans policiers, de la science-fiction, du théâtre, ou de la poésie, des contes, de la littérature fantastique, ou de fantasy et j’en oublie sûrement. Et à l’intérieur de ce découpage les livres sont classés par auteur, dans l’ordre alphabétique. 

Pour les documentaires la « classification décimale DEWEY », développée par Melvil DEWEY ( 1851-1931) permet d’organiser et de séparer les livres de cuisine, des traités de philosophie, d’économie, les guides touristiques, des herbiers… Neuf grandes tables de 000 à 900 permettent toutes les nuances de classement. Cette classification se clôt par 999 pour les documents sur l’histoire des mondes extraterrestres (peut être un jour …). Et toujours à l’intérieur de ce découpage un classement par auteur … Nous pouvons ainsi retrouver facilement un livre ! Et si la classification DEWEY vous intrigue, ou vous intéresse, n’hésitez surtout pas lors de votre prochaine venue à la bibliothèque, nous nous ferons un plaisir de vous en parler un peu plus … si vous êtes trop impatient.e voici un petit lien pour en savoir un peu plus sur la classification Dewey !

Mais chez vous, comment pouvez-vous faire ? 

Vous pouvez de la même façon vous inspirer de notre classement et séparer vos romans de vos livres sur la Bretagne. Ranger vos polars ensemble ou vos livres de cuisine. Mais où alors ranger le livre recettes de Blandine VIE, San Antonio se met à table ! Ça se complique !

Si vous aimez les classements simples vous pouvez les ranger par ordre alphabétique d’auteur.e !

Si vous êtes un peu poète : associez-les par couleur, en dégradé arc-en-ciel !

Si vous avez peur de les perdre : comme au Moyen-Age, attachez-les à l’étagère par une chaîne, 

Si vous êtes architecte : classez par taille, 

Si vous êtes bibliophile : par maison d’édition,

Si vous êtes un peu fainéant.e : rangez-les à plat, vous n’aurez plus besoin de tourner la tête pour lire le titre …

Si vous êtes historien.ne : chronologiquement par date d’édition,

Si vous aimez chiner : associez aux livres quelques jolis objets,

Si vous êtes maniaque : retrouvez-les dans l’ordre où vous les avez achetés,

Si vous aimez voyager : organisez-les par pays, 

Si vous êtes artiste : composez un tableau, rangez les livres : couleurs et tailles mélangées, quelques-uns de face, prenez un peu de recul, voyez le tableau, vous plaît-il ?

Vous pouvez aussi séparer les livres lus des livres non lus. Mais que faire alors de ceux à moitié lus ? Si, si nous en avons tous, que nous avons commencé, et arrêté en ce demandant si un jour nous les terminerions ! C’est peut être le moment de les regarder d’un nouvel œil !

Quand l’étagère ploie sous le poids des livres il est temps d’agir ! Vous pouvez mettre les plus lourds dans le bas, les plus légers en hauteur. Vous séparer aussi de quelques-uns, en offrir (c’est toujours un bon cadeau), en déposer dans les boîtes à livres … Cela laissera de la place pour vous faire plaisir et en acheter de nouveaux. Car il faut bien se l’avouer : ce n’est pas qu’il y a trop de livres, c’est juste qu’il n’y a pas assez d’étagères !!!

Et si vous avez un vieux poche plus très beau, redonnez-lui une seconde vie, avec vos enfants ou petits-enfants, un peu de patience et quelques pliages : il deviendra un joli hérisson et retrouvera une place d’honneur dans vos étagères …

En fait, ranger votre bibliothèque, c’est comme vous voulez, selon votre nature, vos envies, le principal étant que vous retrouviez ce que vous y cherchez…

La seule chose importante c’est de bien conserver vos livres. Les mettre à l’abri, les bichonner. Alors protégez-les de l’humidité. Ne les exposez pas trop à la lumière directe, ils risquent de perdre leurs belles couleurs, pâlir, et vous ne les regarderez plus. Et puis il faut penser à les dépoussiérer, régulièrement, avec une petite brosse toute souple.

Oui ! il faut se priver du plaisir très cinématographique de retirer un livre de son étagère et de souffler dessus pour enlever la poussière. Ce n’est pas bon pour lui !

Et surtout ne les oubliez pas, ils vous attendent, faites-les vivre, ouvrez-les, lisez-les, lisez-les même à voix haute, pour vos oreilles ou celles de vos proches … 

Vous pouvez aussi vous inspirer des plus belles bibliothèques du monde

Nathalie

Un commentaire sur “De l’art de ranger sa bibliothèque

Ajouter un commentaire

  1. Bravo Nathalie, il faut que je me mette au rangement, mais, car il y a un mais, çà peut être long car on redécouvre des ouvrages ouverts il y a longtemps, alors, on feuillette, on lit, on relit ……

    Et merci pour ce tour du monde des bibliothèques.
    F.C.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fièrement propulsé par WordPress | Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑