« Lesbos, la honte de l’Europe » de Jean Ziegler

Trois mots : « Lesbos », « honte », « Europe ». Ces trois mots suffisent à faire penser que cet essai est ABSOLUMENT à lire.

Pourquoi cette île paradisiaque de la mer Égée, patrie de la poétesse antique Sappho, serait-elle devenue la honte du peuple européen?

Jean Ziegler, un CV long comme le bras dans la politique internationale, conseiller des Nations Unies pour les Droits de l’Homme, détaille en 130 pages, avec une limpidité toute pédagogique, la monstruosité de ce qui se passe aux portes de l’Europe.

Des exilés, venus de pays en guerre, de pays où la faim est leur quotidien, des exilés apeurés, battus, torturés, brisés, nous arrivent par centaines chaque jour et sont accueillis avec des méthodes concentrationnaires qui ont déjà fait notre honte il y a tout juste quatre-vingts ans.

Comment pouvons-nous reproduire à ce point l’histoire?

Jean Ziegler, à travers 18 courts chapitres,

– décortique les méthodes mortelles de « pusch-backs » des bateaux de l’OTAN ;

– rappelle la législation à laquelle nous avons tous adhéré, législation pourtant bafouée quotidiennement;

– étaye par des témoignages tous plus déchirants les uns que les autres ;

– pointe du doigt toutes les institutions qui ont l’obligation d’intervenir et ne le font pas ;

– accuse les pays européens et les dirigeants qui bénéficient des millions d’euros de l’Europe sans en accepter les contraintes.

Le pire, dans cet essai, malgré les horreurs qu’il relate, c’est que cette ignominie est financée grâce à tous ces petits euros que vous et moi donnons chaque mois dans nos impôts.

Alors si vous vous sentez un tant soit peu humain, un tantinet Européen, et que, comme moi, la phrase « On ne peut pas accueillir toute la misère du monde » vous met hors de vous, lisez ce livre. Puis parlez-en, offrez-le, faites-le lire à vos enfants (mon ado de 14 ans l’a lu sans problème), faites-le lire à vos élèves…

Une dernière chose, accueillir des demandeurs d’asile, des gens qui fuient la guerre, le faire dans des conditions dignes, n’est pas un effet de notre bonté, c’est une OBLIGATION du droit international et du droit européen ! En Europe, nous sommes quotidiennement « hors la loi ».

Emmanuelle C.

Lesbos, la honte de l’Europe, Jean Ziegler, Seuil, 2020. 132 p.

Crédit photo : Electre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fièrement propulsé par WordPress | Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑