Le journal du confinement

17 mars 2020 à 12h : En raison de la pandémie de Covid-19, la France entre officiellement, pendant près de deux mois (jusqu’au 11 mai), dans une période étrange et confuse durant laquelle les déplacements de la population sont limités afin de limiter la propagation. Cet épisode, destiné à lutter contre une crise sanitaire, sociale et économique générale, a très vite été popularisé par l’expression « Confinement de la population ».

A Dinan et ses alentours, le quotidien des habitants a été marqué par des restrictions et des contraintes, mais également par la mise en œuvre d’initiatives citoyennes, d’actions sociales et culturelles. Simples particuliers, associations, commerces, services publics, municipalité… Ils ont été à Dinan les protagonistes marquants d’une actualité sans précédent, plongée parfois dans l’incertitude et le deuil.

La Bibliothèque municipale de Dinan vous propose de revivre la chronologie de cet événement relayé par les journaux dinannais (Ouest-France, Le Télégramme, Le Petit Bleu).

Journal du confinement de la bibliothèque

Durant deux mois, le quotidien des bibliothèques a lui aussi été perturbé par les décisions gouvernementales destinées à ralentir la pandémie.

La Bibliothèque municipale de Dinan fermée dès le 17 mars, ses bibliothécaires se sont très vite adaptés à la situation en proposant aux lecteurs des ressources en lignes, consultables depuis leur domicile. Un blog participatif a même été crée. Des portages de repas et de livres ont également été proposés aux personnes isolées, renforçant ainsi la mission sociale des bibliothèques.

Depuis le 2 juin, les abonnés peuvent venir chercher, à des horaires déterminés, des documents qu’ils ont préalablement réservés par téléphone ou par courriel.

Voici un condensé de l’actualité de la bibliothèque de cette période.

Journal du confinement de la ville de Dinan

Calme, inquiétude, solidarité. Ainsi pourrait-on résumer cette période de deux mois de confinement vécue par les Dinannais.

Si l‘ensemble des manifestations culturelles prévues cet été 2020 dans le Pays de Dinan (concerts, festivals, Fête des Remparts…) a été annulé (ou reporté) en raison de la crise sanitaire, les Dinannais ont aussi dû composer avec un lexique de circonstance : « attestation dérogatoire de déplacement » , « (dé)confinement », « distanciation sociale », « foyer de contamination »… Autant de constructions qui rappellent que le Covid-19 a fait plusieurs victimes à Dinan et ses environs selon la municipalité. Plus que jamais, des mouvements de soutien, d’entraide et de solidarité entre Dinannais (création de site internet, fabrication de masques…) se sont manifestés dès le début de l’épidémie.

Christopher

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fièrement propulsé par WordPress | Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑