Et si on parlait BD #2

Bonjour à toutes et tous,

Je vous écris ce nouveau billet pour vous faire découvrir quelques pépites présentes à la bibliothèque de Dinan. C’est parti pour une plongée à l’intérieur de nos fonds graphiques !

Aujourd’hui, j’ai décidé de vous parler de quelques titres de mangas présents dans notre bibliothèque, je suis en pleine découverte de ce type de documents et… comment vous dire ? Plus j’en découvre et plus j’ai envie d’en lire de nouveaux !

Mais avant de vous livrer mes quelques coups de cœur, je tenais à faire avec vous un petit point vocabulaire sur les principaux genres de mangas que l’on peut trouver à la bibliothèque de Dinan. Découvrons-les ensemble :

  • Le Shonen : il s’adresse aux adolescents et présente beaucoup d’action et des personnages masculins. Le héros est le plus souvent un jeune garçon qui va vivre de nombreuses aventures.
  • Le Shojo : contrairement au shonen, il s’adresse souvent aux adolescentes. Il explore les relations, qui sont parfois romantiques mais pas toujours, et des émotions associées à ces relations. On peut y trouver des romances mais pas seulement.
  • Le Seinen : il est destiné aux jeunes hommes adultes, c’est un genre avec des intrigues plus sombres et souvent plus mûres.
  • Le Josei : il est l’équivalent du seinen mais pour les femmes adultes. Il propose des intrigues plus complexes que le shojo.

Si le sujet vous intéresse, je vous invite à consulter cet article : Les différents types de mangas par Anna Lesbros, qui propose également de nombreux exemples pour illustrer chaque genre.

Après ce petit point vocabulaire, place aux découvertes !

Tout d’abord, deux mangas présents à l’Espace Jeunes de la bibliothèque qui s’adressent à nos jeunes adolescent.e.s mais aussi à tous les adultes un peu curieux qui ont gardé leur âme d’enfant.

The promised Neverland de Kaiu Shirai (scénario) et Posuka Demizu (dessin), 2018 – en cours.

Je commence par un véritable coup de cœur, le manga The promised neverland, qui est un shônen qui parle d’Emma, une jeune fille de 12 ans. Elle vit dans un orphelinat avec d’autres enfants qu’elle considère comme sa famille. Une seule adulte y réside : une jeune femme qui se fait surnommer « Maman ». Emma et ses petits frères et sœurs vivent heureux, jusqu’au jour où Emma va faire une découverte qui va changer sa vie pour toujours…

Je n’en dirai pas plus car je vous laisse le soin de découvrir ce shônen, c’est un manga très addictif, sombre, dans lequel j’ai été happée dès les premières pages. On se met rapidement à la place de ces jeunes enfants et on vit l’angoisse avec eux. C’est un manga très bien mené, touchant, mais effrayant aussi parfois. Une très bonne découverte ! Comme souvent, ce shônen est constitué de nombreux tomes, il y en a actuellement 17 à la bibliothèque, mais honnêtement, il se lit tellement bien qu’on en voudrait encore plus. Si vous aimez frissonner et avoir le cœur qui s’emballe The promised neverland est fait pour vous.

Magus of the library de Mizsu Izumi (2017 – en cours).

Tout commence avec cette phrase : « Le livre. Une source de savoir, une accumulation de signes chargés de sens, un précieux héritage qui relie passé et futur. C’est un mage qui me l’a dit un jour : protéger les livres, c’est tout simplement… protéger le monde ! »

Pour le jeune Shio, qui passe son temps libre plongé dans les romans, les récits extraordinaires sont un refuge face à la brutalité du quotidien. Son rêve est de partir pour la capitale des livres. Un projet utopique pour un jeune sans ressources… jusqu’au jour où des envoyées de la fameuse bibliothèque centrale débarquent dans son village ! Le miracle qu’il appelle de ses vœux depuis si longtemps est-il sur le point de se réaliser ?

Voici le résumé de ce shônen qui vous plongera dans un univers où le livre et les bibliothèques sont des vrais puits de savoir, un manga qui ne pouvait pas me laisser indifférente. En plus de cette histoire bien menée, sa grande force, selon moi, est sa beauté. Les planches sont magnifiques, c’est un véritable plaisir pour les yeux. Je n’ai rien à dire de plus à part que si vous aimez les livres, les belles illustrations, l’aventure, ce manga est fait pour vous !

Et pour finir je tenais à vous faire découvrir un manga tout doux que vous trouverez en Espace Adultes (1er étage).

Sacrée mamie de Yoshichi Shimada et Saburo Ishikawa (2009-2011).

1958, Hiroshima. A cette époque au Japon, il est difficile pour une jeune femme d’élever seule ses deux fils.

Acculée, Hikedo décide un jour de confier son plus jeune garçon, Akihiro, à sa mère qui vit à la campagne. Arrivé chez sa grand-mère, une vie complètement nouvelle va commencer pour Akihiro. Pas facile de quitter la ville pour la campagne quand on n’y est pas préparé ! Mais le petit garçon va vite s’habituer à sa nouvelle vie au grand air. Suivant l’exemple de sa super mamie débrouillarde, il apprend à s’adapter à toutes les situations.

Que dire de ce manga ? A part que c’est une bouffée de bonne humeur, qu’il donne le sourire, qu’il est touchant,…Le découvrir, c’est l’adopter. Sacrée mamie est une succession de petites scènes de la vie quotidienne de ce jeune garçon et de sa « sacrée » mamie qui a une façon bien à elle de voir les choses, de positiver et de voir le meilleur en toute chose. A découvrir sans attendre !

Ce deuxième billet de découverte de mangas est maintenant terminé. Je vous laisse découvrir ces quelques titres dans notre catalogue, n’hésitez pas à les emprunter. Et je vous donne rendez-vous pour un nouvel « Et si on parlait BD » dans les semaines à venir.

Virginie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fièrement propulsé par WordPress | Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑