Festival de Cannes #3

Les années 90 côté Croisette…

1990 : Sailor & Lula, Davis Lynch, Etats-Unis.

1991 : Barton Fink, Joël Cohen, Etats-Unis.

1993 : Adieu ma concubine, Chen Kaige, Chine et la leçon de piano, Jane Campion, Nouvelle-Zélande.

1994 : Pulp fiction, Quentin Tarantino, Etats-Unis.

1995 : Underground, Emir Kusturica, Yougoslavie (actuellement Bosnie-Herzégovine).

1996 : Secrets et mensonges, Mike Leigh, Royaume-Uni.

1997 : Le goût de la cerise, Abbas Kiarostami, Iran et L’anguille, Shöhei Imamura, Japon.

1999 : Rosetta, Luc et Jean-Pierre Dardenne, Belgique.


A bientôt pour continuer à explorer les films qui ont été récompensés par la Palme d’Or au festival de Cannes

Festival de Cannes #2

2008 : Entre les murs, Laurent Cantet, France. Documentaire.

2007 : 4 mois, 3 semaines, 2 jours, Cristian Mungiu, Roumanie.

2006 : Le vent se lève, Ken Loach, Royaume-Uni.

2005 : L’enfant, Luc et Jean-Pierre Dardenne, Belgique.


2004 : Fahrenheit 9/11, Michael Moore, Etats-Unis. Documentaire

2003 : Elephant, Gus Van Sant, Etats-Unis.

2002 : Le pianiste, Roman Polanski, Pologne.

2001 : La chambre du fils, Nanni Moretti, Italie.

A bientôt pour les palmes d’or des années 90.

L’esprit de famille… au cinéma #2

Le fils de Joseph, Eugène Green, 2016. Drame

Vincent, un adolescent, a été élevé avec amour par sa mère, Marie, mais elle a toujours refusé de lui révéler le nom de son père. Vincent découvre qu’il s’agit d’un éditeur parisien égoïste et cynique, Oscar Pormenor. Le jeune homme met au point un projet de vengeance, mais sa rencontre avec Joseph va changer sa vie.

Bande-annonce


C.R.A.Z.Y, Jean-Marc Vallée, 2006. Comédie dramatique.

Ce film raconte l’histoire d’une famille québécoise des années 1970 qui a cinq enfants (Christian, Raymond, Antoine, Zac et Yvan). Plus précisément, c’est l’histoire des relations d’un père avec son fils Zachary, né le 25 décembre. Ce qui laisse présager un avenir prometteur pour le quatrième fils de cette famille, dans un Québec où la religion occupe une grande place dans la vie de tous les jours. Cependant, dès son jeune âge, Zac a des tendances qui laissent présager son homosexualité. Son père est alors pris entre l’envie de le réprimander et celle de créer des liens avec lui et de lui montrer « des choses de gars ».

Bande-annonce


Une affaire de famille, Hirokazu Kore-Eda, 2018. Drame

Au retour d’une nouvelle expédition de vol à l’étalage, Osamu et son fils recueillent, dans la rue, une petite fille qui semble livrée à elle-même. D’abord réticente à l’idée d’abriter l’enfant pour la nuit, la femme d’Osamu accepte de s’occuper d’elle lorsqu‘elle comprend que ses parents la maltraitent. En dépit de leur pauvreté, survivant de petites rapines qui complètent leurs maigres salaires, les membres de cette famille semblent vivre heureux – jusqu’à ce qu’un incident révèle brutalement leurs plus terribles secrets…

Bande-annonce


Lire la suite « L’esprit de famille… au cinéma #2 »

L’esprit de famille… au cinéma #1

Je vous invite à voir ou revoir des films variés sur le thème de la famille. N’hésitez pas à faire des réservations !

So long my son, Wang Xiaoshuai, 2019. Drame

Au début des années 1980, Liyun et Yaojun forment un couple heureux. Tandis que le régime vient de mettre en place la politique de l’enfant unique, un événement tragique va bouleverser leur vie. Pendant 40 ans, alors qu’ils tentent de se reconstruire, leur destin va s’entrelacer avec celui de la Chine contemporaine.

Bande-annonce


Fête de famille, Cédric Kahn, 2019. Comédie dramatique

« Aujourd’hui c’est mon anniversaire et j’aimerais qu’on ne parle que de choses joyeuses. » Andréa ne sait pas encore que l’arrivée « surprise » de sa fille aînée, Claire, disparue depuis trois ans et bien décidée à reprendre ce qui lui est dû, va bouleverser le programme et déclencher une tempête familiale.

Bande-annonce


Juste la fin du monde, Xavier Dolan, 2016. Drame

Après douze ans d’absence, un écrivain retourne dans son village natal pour annoncer à sa famille sa mort prochaine. Ce sont les retrouvailles avec le cercle familial où l’on se dit l’amour que l’on se porte à travers les éternelles querelles, et où l’on dit malgré nous les rancœurs qui parlent au nom du doute et de la solitude.

Bande-annonce


Lire la suite « L’esprit de famille… au cinéma #1 »

Envie de cinéma… à la maison ? #8

Édition spéciale musique ! Des films ayant trait à la musique, DVD arrivés récemment à la bibliothèque.

La dame du 6, Malcom Clarke, Canada / États-Unis / Grande-Bretagne, 2014. Documentaire.

Morte à 110 ans, Alice Herz-Sommer était la pianiste la plus âgée du monde mais aussi la plus vieille survivante de l’Holocauste. Son esprit optimiste et positif à toute épreuve lui aura permis de traverser le XXe siècle. Remplis de sagesse, de tolérance et d’humour, les mots d’Alice forment une formidable leçon de vie universelle.

À voir absolument !


Rocketman, Canada / États-Unis, Dexter Fletcher, 2019.

« Rocketman » nous raconte la vie hors du commun d’Elton John, depuis ses premiers succès jusqu’à sa consécration internationale. Le film retrace la métamorphose de Reginald Dwight, un jeune pianiste prodige timide, en une superstar mondiale, aujourd’hui connu sous le nom d’Elton John. Son histoire inspirante – sur fond des plus belles chansons de la star – nous fait vivre l’incroyable succès d’un enfant d’une petite ville de province devenu icône de la pop culture mondiale.

Bande-annonce


Lire la suite « Envie de cinéma… à la maison ? #8 »

Envie de cinéma… à la maison ? #7

Du nouveau dans les bacs DVD du 1er étage (Espace Adultes) : il y en a pour tous les goûts !

Effacer l’historique, Gustave Kervern et Benoît Delépine, France, 2020.

Dans un lotissement en province, trois voisins sont en prise avec les nouvelles technologies et les réseaux sociaux. Il y a Marie, victime de chantage avec une sextape, Bertrand, dont la fille est harcelée au lycée, et Christine, chauffeur VTC dépitée de voir que les notes de ses clients refusent de décoller. Ensemble, ils décident de partir en guerre contre les géants d’internet. Une bataille foutue d’avance, quoique…

Une comédie qui donne à réfléchir sur notre société actuelle…


Josep, Aurel, Belgique/Espagne/France, 2019.

Février 1939. Submergé par le flot de Républicains fuyant la dictature franquiste, le gouvernement français les parque dans des camps. Deux hommes séparés par les barbelés vont se lier d’amitié. L’un est gendarme, l’autre est dessinateur. De Barcelone à New York, l’histoire vraie de Josep Bartolí, combattant antifranquiste et artiste d’exception.

L’hommage d’un dessinateur à un autre dessinateur : le résultat est remarquable.

Bande-annonce


Tunnel, Seong-hun Kim, Corée du Sud, 2016.

Alors qu’il rentre retrouver sa famille, un homme est accidentellement enseveli sous un tunnel, au volant de sa voiture. Pendant qu’une opération de sauvetage d’envergure nationale se met en place pour l’en sortir, scrutée et commentée par les médias, les politiques et les citoyens, l’homme joue sa survie avec les maigres moyens à sa disposition. Combien de temps tiendra-t-il ?

Un film haletant qui tient ses promesses.

Lire la suite « Envie de cinéma… à la maison ? #7 »

Envie de cinéma… à la maison ? #6

Continuons de découvrir les derniers DVD arrivés dans les bacs de l’Espace Adultes avec un numéro spécial séries TV.

Ovni(s), Belgique/France, 2020.

Didier Mathure, brillant ingénieur spatial, voit son rêve partir en fumée lorsque sa fusée explose au décollage. Alors qu’il pensait avoir touché le fond, il est muté à la tête d’un bureau d’enquête spécialisé dans les ovnis géré par une équipe qui donne effectivement l’impression de vivre sur une autre planète.

Bande-annonce

Le tournage de la saison 2 vient de débuter en Belgique.


Big little lies, Saison 2, États-Unis, 2019.

C’est le jour de la rentrée des classes à Monterey. Les cinq amies, toujours liées par leur secret, se retrouvent. Toutes sont traumatisées par les événements survenus lors de la fête de l’école. Certaines font bonne figure, mais Bonnie n’arrive pas à surmonter son sentiment de culpabilité. Ne pouvant évoquer son geste fatal avec ses proches, elle s’isole peu à peu de tous. De son côté, Céleste héberge Mary Louise, sa belle-mère. Celle-ci n’aime rien tant que proférer des menaces voilées ou des critiques assassines d’un ton mielleux. Madeline, fidèle à elle-même, bavarde et papillonne de l’une à l’autre comme si de rien n’était. Elle s’est lancée avec succès dans l’immobilier…

Vous n’avez pas vu la première saison ? Réservez-la par ici.


The Plot Against America, États-Unis, 2020.

Lorsque le célèbre aviateur Charles Lindbergh battit le Président Roosevelt aux élections présidentielles de 1940, la peur s’empara des Juifs américains. Non seulement Lindbergh avait, dans son discours radiophonique à la nation, reproché aux juifs de pousser l’Amérique à entreprendre une guerre inutile avec l’Allemagne nazie, mais, en devenant trente-troisième Président des États-Unis, il s’empressa de signer un pacte de non-agression avec Hitler. Alors la terreur pénétra dans les foyers.

Cette mini-série uchronique est l’adaptation du roman de Philip Roth.

Bande-annonce

Lire la suite « Envie de cinéma… à la maison ? #6 »

Cinéma enfin !

Demain les salles de cinéma vont enfin ré-ouvrir : qu’irez-vous y voir ?

Si vous appréciez l’univers d’Albert Dupontel, courez voir « Adieu les cons » c’est un grand cru !

Bande-annonce

Retrouvez, à la bibliothèque, une partie de la filmographie d’Albert Dupontel en DVD.

A toutes fins utiles, voici les programmes du cinéma de Dinan pour les prochains jours :

Bonne séance !

Les coups de cœur Cinéma #6

Aujourd’hui des coups de cœur de vos bibliothécaires :

Coup de cœur de Solen

Ondine, Christian Petzold, Allemagne/France, 2020.

Ondine vit à Berlin, elle est historienne et donne des conférences sur la ville. Quand l’homme qu’elle aime la quitte, le mythe ancien la rattrape : Ondine doit tuer celui qui la trahit et retourner sous les eaux…

« Deux acteurs lumineux, un voyage à Berlin, des métaphores qui sont lourdes de sens. Un film comme un poème de Baudelaire avec de l’eau, des couleurs vives, des noyades, des amoureux et des scénarios qui tournent en boucle, comme l’apprécie le réalisateur C. Petzold. »

Bande-annonce


Coup de cœur de Marie-Pascale et Nathalie

L’ombre de Staline, Agnieszka Holland, Grande Bretagne/Pologne/Ukraine, 2019.

Pour un journaliste débutant, Gareth Jones ne manque pas de culot. Après avoir décroché une interview d’Hitler qui vient tout juste d’accéder au pouvoir, il débarque en 1933 à Moscou, afin d’interviewer Staline sur le fameux miracle soviétique. À son arrivée, il déchante : anesthésiés par la propagande, ses contacts occidentaux se dérobent, il se retrouve surveillé jour et nuit, et son principal intermédiaire disparaît.


Coup de cœur dEmmanuelle

Anaïs s’en va-t-en guerre, Marion Gervais, France, 2014, Documentaire.

Anaïs, vingt-quatre ans, vit seule dans une petite maison au milieu d’un champ en Bretagne. En accord avec ses convictions profondes, portée par le rêve de devenir agricultrice et de faire pousser des plantes aromatiques et médicinales, elle a décidé que rien ne l’arrêtera, ni l’administration, ni les collègues misogynes, ni les pannes de matériel, ni les caprices du temps…

Bande-annonce

A suivre…

Envie de cinéma… à la maison ? #5

Arrivée de nouveaux DVD à la bibliothèque !

Antoinette dans les Cévennes, Caroline Vignal, Belgique/France, 2020, Comédie.

Des mois qu’Antoinette attend l’été et la promesse d’une semaine en amoureux avec son amant, Vladimir. Alors quand celui-ci annule leur vacances pour partir marcher dans les Cévennes avec sa femme et sa fille, Antoinette ne réfléchit pas longtemps : elle part sur ses traces ! Mais à son arrivée point de Vladimir – seulement Patrick, un âne récalcitrant qui va l’accompagner dans son singulier périple…

Un film qui donne envie de changer d’air. Laure Calamy déborde d’énergie et bonne nouvelle : c’est contagieux !


La fille au bracelet, Stéphane Demoustier, Belgique et France, 2019, Drame.

Lise, 18 ans, vit dans un quartier résidentiel sans histoire et vient d’avoir son bac. Mais depuis deux ans, Lise porte un bracelet car elle est accusée d’avoir assassiné sa meilleure amie.

Melissa Guers est bouleversante, jeune talent à suivre.

Bande-annonce


Petit pays, Eric Barbier, France/Belgique, 2020, Drame.

Dans les années 1990, un petit garçon vit au Burundi avec son père, un entrepreneur français, sa mère rwandaise et sa petite sœur. Il passe son temps à faire les quatre cents coups avec ses copains de classe jusqu’à ce que la guerre civile éclate mettant une fin à l’innocence de son enfance.

Adaptation du roman de Gaël Faye (Goncourt des lycéens 2016).

Bande-annonce

Lire la suite « Envie de cinéma… à la maison ? #5 »

Les coups de cœur Cinéma #5

Chez nous de Lucas Belvaux, Belgique/France, 2017, Drame.

Bande-annonce


Une fiction si proche de la réalité qui montre le recrutement d’une jeune femme par un parti extrémiste pour être leur candidate aux élections municipales. Manipulation, dissimulation : Pauline, mère de famille méritante et infirmière dévouée, sortira-t-elle indemne de cet engrenage ?

Émilie Dequenne incarne à la perfection son personnage, l’ensemble du casting est idéal et le réalisateur, Lucas Belvaux, maîtrise l’ensemble avec subtilité sans tomber dans la caricature.

Vous trouverez ce film en DVD à la bibliothèque. Pour le réserver, connectez-vous sur le site internet ou adressez-vous à l’équipe.

C’est la deuxième collaboration d’Émilie Dequenne avec Lucas Belvaux après « Pas son genre » en 2014 (disponible en DVD).

En bonus sur le DVD : ne ratez pas l’interview de Lucas Belvaux !

Voyage à travers le cinéma de Bertrand Tavernier #2

La vie et rien d’autre, France, 1989, Drame historique.

« La vie et rien d’autre » : rencontre avec Bertrand Tavernier


L’appât, France, 1995, Drame.

Une jeune femme sert d’« appât » en boîtes de nuit, faisant semblant d’être séduite et permettant à ses acolytes de s’introduire chez sa proie une fois qu’il la ramène chez lui. D’abord conçu afin de réaliser des cambriolages, ce scénario tourne à la torture et à la folie sanguinaire.

Le récit est basé sur un fait judiciaire réel des années 1980.


Lire la suite « Voyage à travers le cinéma de Bertrand Tavernier #2 »

Voyage à travers le cinéma de Bertrand Tavernier #1

L’horloger de Saint-Paul, France, 1974.

Michel Descombes mène une vie paisible dans le quartier Saint-Paul à Lyon, où il exerce la profession d’horloger. Jusqu’au jour où la police vient l’avertir que son fils Bernard, qu’il élève seul depuis le départ de sa femme, est accusé d’avoir tué un vigile de l’usine où travaillait sa petite amie.… 

L’amour paternel est-il inconditionnel ?


Que la fête commence !, France, 1975.

Le film met en vedette Philippe Noiret, Jean Rochefort et Jean-Pierre Marielle, mais aucune scène ne les réunit tous les trois (si le duc d’Orléans et l’abbé Dubois se côtoient tout au long du film, Pontcallec ne fait que rencontrer brièvement Dubois et ne rencontre jamais le Régent) : les trois comédiens, amis à la ville, n’ont été à nouveau réunis au cinéma que vingt ans plus tard, dans Les Grands Ducs de Patrice Leconte, où ils sont cette fois tous ensemble à l’écran.

La régence telle que l’on ne la trouve pas dans les livres d’Histoire.


Lire la suite « Voyage à travers le cinéma de Bertrand Tavernier #1 »

Fièrement propulsé par WordPress | Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑