Je Mooc ! et vous ?

« On commence à vieillir quand on finit d’apprendre », proverbe japonais

Et si nous restions jeune en continuant d’apprendre depuis chez nous via des solutions d’autoformation pour la plus part gratuite : les MOOC.

Qu’est ce que c’est qu’un MOOC ? MOOC vient de l’anglais Massive Open Online Course, également appelé « cours en ligne ouvert à tous », c’est un outil de formation à distance via Internet. De nombreuses plateformes offrent des propositions d’autoformation très diversifiées.

Je m’inscris régulièrement à des cours sur la plateforme FUN MOOC (France Université Numérique).

Cette plateforme relaie les formations de grandes universités, mais aussi de grandes écoles, des instituts français mais pas seulement : Conservatoire Nationale des Arts et Métiers, Institut Pasteur, Observatoire de Paris, Institut Mines-Télécom, Université Libre de Bruxelles, CNFPT, École Nationale Supérieure d’Architecture de Montpellier, … Le fonctionnement est simple :

  • L’inscription se fait en amont ou au début de la diffusion du cours.
  • Une fois inscrit vous pouvez suivre le cours quand il commence. Généralement les cours durent quelques semaines.
  • Si vous vous rendez compte que finalement le sujet ne correspond pas à ce que vous attendiez, vous pouvez arrêter.
  • Si cela vous plait : ou vous les suivez, vous validez les différentes étapes et vous avez une attestation de votre suivi, ou si vous manquez de temps, vous pouvez quand même les suivre au delà de la date de diffusion, ils sont archivés, mais vous n’aurez pas d’attestation de suivi. Dans tous les cas vous aurez découvert un domaine.

Pou vous donner une idée de la variété des cours proposés voici quelques exemples : mobilités urbaines en Afrique, soins palliatifs, mécanique des solides déformables, les fondamentaux de l’action sociale, l’intelligence artificielle … avec intelligence, les institutions européennes, …

Lire la suite « Je Mooc ! et vous ? »

Des pistes pour comprendre et préserver nos libertés numériques… ou nos libertés tout court !

Libertés numériques, RGPD (Règlement général sur la protection des données), Big Data, données personnelles, traçage, algorithmes, tracking, géolocalisation, cookies… Vous vous sentez perdus dans ce vocabulaire nouveau et abstrait ? Vous souhaitez comprendre le fonctionnement de vos outils numériques afin de vous informer et de défendre vos libertés ? Nous vous proposons quelques pistes qui pourraient vous permettre de vous forger une opinion sur le sujet :

  • La Quadrature du Net : promeut et défend les libertés fondamentales dans l’environnement numérique. L’association lutte contre la censure et la surveillance, que celles-ci viennent des États ou des entreprises privées. Elle questionne la façon dont le numérique et la société s’influencent mutuellement. Elle œuvre pour un Internet libre, décentralisé et émancipateur. Leur site internet, perpétuellement mis à jour et dynamique propose des vidéos simples et des articles instructifs.
  • Tous surveillés – 7 milliards de suspects (2019) : un documentaire de Sylvain Louvet disponible actuellement sur Arte « dresse le panorama mondial de l’obsession sécuritaire, avec un constat glaçant : le totalitarisme numérique est pour demain ».
  • La CNIL (Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés) : met à disposition des particuliers et des professionnels tous les documents officiels concernant le numérique. Elle a pour mission d’informer et de protéger, d’accompagner et de conseiller, d’anticiper et d’innover, de contrôler et de sanctionner. Cet organisme va vous permettre de maîtriser vos données et comprendre vos traces.
  • A la radio : une émission « Tout est numérique » (en direct ou en podcast), vous propose de réfléchir sur « le monde de demain, qui est déjà beaucoup celui d’aujourd’hui où chacun d’entre nous est quantifiable, mesurable, traçable, et où l’on sème des données quand d’autres nous les prennent ». Enfin, un podcast éclairant « Liberté et sécurité à l’heure du numérique », évoque l’ambivalence du numérique et sa construction, influencée par la création de la loi Informatique et Libertés (6 janvier 1978).
  • L’Esprit sorcier vous propose trois vidéos qui abordent simplement ces problématiques, pour petits et grands : « Internet, les gestes qui sauvent (votre vie privée)« .
  • Une association bretonne dynamique, Camp’tic, œuvre pour l’apprentissage du numérique tout au long de la vie. Selon eux : « ces technologies sont au service de l’Humain et non l’inverse. Une culture de clefs de compréhension sur la logique d’Internet et des usages est nécessaire au plus grand nombre pour ne pas se laisser dépasser ». En plus des animations, conférences et ateliers organisés pour tous publics, ils animent notamment des controverses numériques où chaque mois une innovation numérique, un site, une problématique est présentée par un intervenant.
  • Un film sur l’affaire Snowden, cet ancien agent de la CIA qui a révélé au monde que les Etats-Unis se livraient à une surveillance de masse des populations du monde entier. A voir ou à revoir…

Solen

Les Bons Clics

Depuis quelques années, Internet a remplacé pour nombre d’entre nous une liste de services qui s’allonge de jour en jour : la poste, la radio, la presse, la télévision, les annuaires, les livres,… La dématérialisation est à l’œuvre, même pour payer nos impôts ou signer un contrat ! En cette période de confinement, nous surfons sur Internet principalement pour contacter nos proches et nous conservons une vie sociale par l’intermédiaire des réseaux sociaux.

Cette dématérialisation est-elle une bonne chose ? Là n’est pas la question aujourd’hui. Néanmoins, il paraît difficile de se passer des outils numériques. En temps normal, les bibliothécaires sont là pour vous aider à vous former et à trouver vos marques sur la planète Internet. A défaut d’être présents physiquement, un site très intéressant : Les Bons Clics, peut vous aider à apprendre, comprendre et vous améliorer sur l’usage de votre smartphone ou de votre PC. Facile d’accès, interactif, il permet à chacun.e de mieux comprendre le monde numérique qui nous entoure. Et pourquoi pas, si vous le souhaitez et que vous êtes déjà un utilisateur averti, d’accompagner ceux qui veulent apprendre !

Ce site est un projet développé par WeTechCare, association à but non lucratif née de l’association Emmaüs Connect, toutes deux agissant main dans la main pour faire du numérique une opportunité pour tous. Selon eux, « L’accompagnement des publics en précarité numérique devient une urgence sociale : l’Etat affiche un objectif zéro papier dans l’administration d’ici 2022. Or, en France, 13 millions de personnes sont en difficulté avec le numérique ! »

Solen

Fièrement propulsé par WordPress | Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑